Flashé au volant, il charge sa mère: condamné!

Un Portugais de 32 ans pincé en excès de vitesse a été confondu par la photo du radar.

 

 

Fin octobre 2018, une voiture a été flashée sur la route de Bussigny, à Crissier. Elle roulait à 88 km/h sur une artère limitée à 60 km/h. Dans de tels cas, le propriétaire du véhicule remplit un formulaire indiquant le nom du conducteur.

 

Dénonciation calomnieuse et violation des règles de la circulation

«C’était ma mère au volant», a alors indiqué le propriétaire, un Portugais de la région âgé de 32 ans. Mais la photo de l’infraction a révélé le mensonge: c’est lui qui pilotait. Il vient d’être condamné, pour dénonciation calomnieuse et violation des règles de la circulation, à 150 jours-amende avec sursis de trois ans et une amende de 1500 francs.

Il y a peu, des jumelles avaient aussi été condamnées: elles avaient tenté de faire croire à la justice que c’était la soeur innocente qui conduisait et non celle qui s’était fait flasher.

 

(chu)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.