Le Bayern Munich atomise Tottenham 7-2

Les Allemands ont écrasé les Anglais lors de la deuxième journée de la Ligue de champions. Paris, City et la Juve ont aussi gagné.

 

 

Tottenham, finaliste sortant de la Ligue des champions, a subi une humiliation à domicile (7-2) contre le Bayern Munich et son ailier Serge Gnabry, auteur d’un quadruplé, lors de la 2e journée de la Champions League.

«J’ai attendu longtemps mon premier but en Champions League et j’en marque quatre d’un seul coup, c’est extraordinaire, a lâché Gnabry après la rencontre. Je n’aurais jamais rêvé de ça. La dernière fois que j’ai marqué quatre buts? Ça doit être en moins de 9 ans (rires)! C’était une super soirée pour moi. Nous avons fait aujourd’hui une super performance, qui va nous donner une énorme confiance. Nous avions dit que nous voulions envoyer un signal et ce sont des points importants ce soir.»

Les Spurs plongent à la dernière place du groupe B, à égalité de points avec l’Olympiakos chez qui ils avaient fait nul lors de la dernière journée. A l’inverse, le Bayern, s’envole en tête de la poule, après ce deuxième succès en deux matches.

 

Paris grâce à Icardi

Le Paris SG, de son côté, a décroché un 2e succès en autant de matches grâce à un but de sa recrue Mauro Icardi contre Galatasaray (1-0) mardi à Istanbul.

L’Argentin arrivé dans les dernières heures du mercato estival permet au club de la capitale de prendre le large dans son groupe A après le nul inquiétant concédé par le Real Madrid à domicile face au Club Bruges (2-2) plus tôt mardi.

Le PSG compte quatre points d’avance sur les étonnants Belges et cinq sur les Espagnols et les Turcs.

 

City invaincu

Dans le groupe C, Manchester City a pris la tête avec six points après sa victoire mardi soir contre le Dinamo Zagreb (2-0) où Mario Gavranovic est entré à la 76e. Les buts anglais ont été inscrits par Sterling (66e) et Foden (90e).

Dans ce groupe Zagreb et Donetsk suivent avec 3 points alors que l’Atalanta est dernier avec 0 point.

 

La Juve et l’Atlético devant

Sans éblouir mais sans jamais être menacée, la Juventus a facilement battu mardi le Bayer Leverkusen (3-0), particulièrement inoffensif, et s’est installée en tête du groupe D de la Ligue des Champions aux côtés de l’Atlético Madrid, vainqueur 2-0 à Moscou face au Lokomotiv.

Les deux grands favoris de la poule se sont donc imposés et après leur match nul (2-2) de la première journée, les voilà à la tête de quatre points et ni Leverkusen (zéro point) ni le Lokomotiv Moscou (trois points) ne leur ont pour l’instant donné beaucoup de raisons de se tracasser pour la suite.

Sans forcer ni prendre beaucoup de risques, les Turinois ont ainsi très tranquillement maîtrisé mardi les Allemands, qui n’ont jamais été dangereux.

Les champions d’Italie ont ouvert la marque à la 17e minute sur un vrai travail de buteur signé Higuain, qui a su maîtriser un ballon un peu haut, un peu sale, pour enchaîner avec une frappe croisée dans le petit filet.

Le but du break est ensuite intervenu à l’heure de jeu, Bernardeschi concluant de façon un peu heureuse un des meilleurs mouvements collectifs du match, construit autour de Ronaldo et Higuain (2-0, 62e).

Et le Portugais, justement ? Frustré par deux occasions manquées sur lesquelles il aurait dû faire mieux (57e et 74e), il a dû patienter jusqu’à la 89e minute et un impeccable service de Dybala pour trouver la récompense de son gros travail au service du collectif avec le but du 3-0, inscrit d’une frappe sèche.

 

(sport-center)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.