Sondage: les libéraux fédéraux freinent leur dégringolade

Les libéraux fédéraux auraient réussi à freiner leur dégringolade dans les intentions de vote, laisse croire un nouveau sondage.

Un sondage Léger indique que les libéraux ont légèrement réduit l’écart qui les sépare des conservateurs. Ceux-ci occupent la position de tête depuis avril, soit depuis la controverse entourant SNC-Lavalin. L’insatisfaction à l’égard du premier ministre Justin Trudeau et de son gouvernement se serait un peu apaisée.

Plus encourageante pour les libéraux est la question concernant la préférence des répondants entre un gouvernement libéral ou conservateur après le scrutin du 21 octobre. La troupe de Justin Trudeau devance celle d’Andrew Scheer par 14 points de pourcentage.

Le sondage indique aussi que les Canadiens sont plus inquiets de la perspective d’un nouveau mandat de quatre ans des libéraux que par le retour au pouvoir des conservateurs.

Le sondage a été mené du 7 au 10 juin auprès de 1528 Canadiens choisis aléatoirement à partir du panel d’internautes de Léger pour La Presse canadienne. Selon les experts en sondage, les enquêtes en ligne ne peuvent se voir attribuer une marge d’erreur car leur échantillon n’est pas probabiliste.

Selon le sondage, 38 % des répondants ont dit qu’ils auraient voté pour le Parti conservateur si les élections avaient eu lieu aujourd’hui, neuf points de plus que les libéraux à 29 %. Par rapport à l’enquête précédente, les conservateurs ont perdu deux points et les libéraux en ont gagné deux.

Le NPD arrive au troisième rang à 13 %, suivi par les verts à 11 % et le Bloc québécois à 4 %. Le Parti populaire doit se contenter de 3 % des intentions de vote.

Au Québec, la lutte est plus serrée. Les conservateurs occupent le premier rang à 30 %, deux points de pourcentage devant les libéraux. Le Bloc québécois est en embuscade à 20 %, devant les verts (10 %), le NPD (9 %) et le Parti populaire (3 %).

L’insatisfaction envers le gouvernement Trudeau demeure grande à 57 %, même si cela représente une baisse de sept points par rapport au sondage précédent. La part des satisfaits a grimpé de cinq points pour atteindre 36 %.

Comme en avril, le quart des répondants disent que M. Scheer serait le meilleur premier ministre parmi les chefs des partis politiques fédéraux. M. Trudeau a progressé de deux points pour atteindre 22 %. Suivent dans l’ordre, la chef du Parti vert Elizabeth May à 8 %, le néo-démocrate Jagmeet Singh à 6 % et le chef du Parti populaire Maxime Bernier à 4 %.

Pour cette question, le nom du chef bloquiste Yves-François Blanchet n’avait pas été soumis aux choix des répondants.

 

(pc)

Leave a Reply

Your email address will not be published.