L’improbable autogoal de Wendie Renard sans conséquence

La France a remporté sa deuxième victoire du Mondial féminin, mercredi, contre la Norvège (2-1). La Lyonnaise a eu chaud.

 

 

L’équipe de France a fait un grand pas vers les huitièmes de finale de «son» Mondial en battant la Norvège 2-1, mercredi soir à Nice. Il suffira d’un nul aux joueuses de Corinne Diacre pour finir en tête du groupe A le 17 juin à Rennes face au Nigeria, vainqueur de la Corée 2-0 plus tôt.

Écartée du onze titulaire lors du match d’ouverture, Valérie Gauvin a inscrit le premier but (46e 1-0), tandis qu’Eugénie Le Sommer a marqué le penalty de la victoire (72e 2-1). Mais la scène de la soirée est venue de Wendie Renard, à la 54e. La joueuse de l’Olympique lyonnais a en effet été victime d’un improbable blanc en propulsant le ballon dans la cage défendue par sa gardienne du plat du pied. Une erreur, synonyme d’égalisation norvégienne, au final sans conséquence.

A noter que dans le groupe B l’Allemagne a également fait un grand pas vers les huitièmes de finale en enchaînant une deuxième victoire, sans convaincre, face à l’Espagne (1-0). Reste pour la Mannschaft à confirmer sa place de leader, histoire d’éviter les grandes favorites américaines au premier tour à élimination directe.

 

(nxp)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.