Un Belge achete une peinture, «le travail d’un enfant», au prix de 15 euros: en y regardant de plus près.

Un Belge a eu une très bonne surprise en découvrant la valeur réelle d’une peinture qu’il avait achetée pour… 15 euros !

 

 

Collectionneur, Dirk Claesen adore restaurer les planches de bande dessinées et faire le tour des brocantes avec l’espoir de trouver la perle rare. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il semble l’avoir trouvée.

Dans un magasin de seconde main de Genk, le Limbourgeois a été charmé par une peinture au prix de 15 euros : « Et la dame de la caisse m’a dit qu’elle trouvait que c’était encore beaucoup pour « le travail d’un enfant » », raconte Dirk à nos confrères du Belang van Limburg. « Je l’ai achetée car je la trouvais belle et je l’ai pendue chez moi ».

Mais il y a peu, une connaissance a attiré son attention sur la peinture en question. Il ne s’agissait pas du tout du travail « d’un enfant » mais d’une œuvre de Jan Cobbaert, un brillant artiste flamand ! « J’ai directement été voir sur Internet si ça tenait la route. Et sa signature était la même », poursuit Dirk.

Et en se renseignant, Dirk a donc vite réalisé que les 15 euros déboursés étaient loin de la valeur réelle de la peinture qui était, elle, de 1.250 euros !

Dirk n’a pas encore décidé ce qu’il va faire de cette œuvre d’art : « En tout cas, pas la vendre, ça, c’est sûr ».

 

(sudinfo)

Leave a Reply

Your email address will not be published.