Federer se sort du piège Coric au bout du suspense

Deux matches le même jour et deux victoires jeudi pour le Bâlois au Masters 1000 de Rome. Il se qualifie donc pour les quarts de finale.

 

 

A l’occasion de son deuxième match de la journée, jeudi au Masters 1000 de Rome, Roger Federer (ATP 3) a dû lutter pendant 2 h 33′ pour venir à bout de Borna Coric (ATP 15). Il a remporté ce huitième de finale, sur le score de 2-6 6-4 7-6 (9/7).

Suite aux abondantes précipitations de mercredi, les organisateurs romains ont été contraints de lancer une double rotation de matches jeudi. Jouer deux parties le même jour n’est pas courant, mais de loin pas insurmontable pour des professionnels habitués à se battre durant cinq sets en grand chelem. Après avoir facilement dominé, sans puiser dans ses réserves, Joao Sousa (ATP 72) 6-4 6-3 en matinée, Roger Federer a eu de la peine à entrer dans sa rencontre de l’après-midi. Il a très rapidement été mené 4-0 par le jeune Croate de 22 ans. A la fin de la première manche, il a même dû faire appel au soigneur pour une ampoule à un doigt.

Par la suite, tout est rentré dans l’ordre pour le Suisse, qui a réussi à légèrement hausser son niveau de tennis. En prenant le jeu à son compte et en commettant moins de fautes directes, il n’a plus laissé beaucoup de marge de manoeuvre à un Coric qui a manqué d’expérience dans les moments chauds. Et la classe de Federer a fait le reste. A 5-5 dans la manche finale, il a par exemple lâché une amortie venue de nulle part. Dans un tie-break à suspense, le Suisse a fait les points et les fautes, jusqu’à offrir deux balles de match à son adversaire. Fébrile au mauvais moment, le Croate les a gâchées. En face, le Bâlois n’a pas tremblé au moment de conclure pour l’emporter 9-7. Au prochain tour, il affrontera le vainqueur de la rencontre entre Stefanos Tsitsipas et Fabio Fognini.

 

 (sport-center)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.