Un arsenal d’armes et de la cocaïne retrouvés chez une femme à Anvers: elle avait elle-même appelé les urgences… après s’être tiré dans le pied!

Une habitante de Zwijndrecht (province d’Anvers) âgée de 20 ans a été incarcérée après que des grenades, des armes et des kilos de cocaïne ont été trouvés dans son appartement.

 

 

Il s’agit peut-être d’une importante avancée dans l’enquête concernant la violence liée au milieu de la drogue à Anvers ces derniers mois, ont rapporté mardi la Gazet van Antwerpen, le Belang van Limburg, De Standaard et Het Nieuwsblad. La suspecte, placée sous mandat d’arrêt dimanche par un juge d’instruction, comparaîtra vendredi devant la chambre du conseil, a précisé le parquet d’Anvers.

Fait étonnant: c’est la femme qui a elle-même appelé les urgences samedi, déclarant s’être tiré dans le pied avec une arme. Transportée à l’hôpital, elle a en effet dû être opérée dans la journée.

La police et le labo se sont alors rendus au domicile de la suspecte. Huit grenades, quatre armes à feu, des systèmes de mise à feu, des explosifs, une importante somme d’argent en cash et plusieurs kilos de cocaïne ont été retrouvés. Le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) de l’armée a été dépêché sur place pour désamorcer une grenade.

La Police Judiciaire Fédérale (PJF), qui mène l’enquête sous l’autorité d’un juge d’instruction, est à la recherche de liens potentiels avec plusieurs dizaines de faits de violences liés au milieu de la drogue commis ces derniers mois et ces dernières années à Anvers.

Il n’est pas encore établi que les armes appartenaient à la femme arrêtée.

 

(sudinfo/belga)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.