Licenciement confirmé d’un policier fan d’Hitler

Le Tribunal Fédéral a débouté un gendarme genevois révoqué pour avoir affiché son admiration du régime nazi, sur les réseaux sociaux.

 

 

Le policier qui se mettait en scène avec un drapeau de la marine du IIIe Reich et faisait des commentaires élogieux sur le régime nazi a perdu sa dernière bataille. Le «Hussard noir» – son pseudonyme sur Facebook – avait contesté son licenciement prononcé fin 2014. Le Tribunal Fédéral l’a débouté, confirmant ainsi une première décision de la justice genevoise, révèle «Le Courrier».

Selon les juges de Mon-Repos, la révocation du gendarme était proportionnelle, même à un an et demi de sa retraite anticipée. Ils ont notamment estimé que les faits reprochés justifiaient la fin des rapports de service et «qu’il ne saurait être imposé à l’Etat de maintenir dans ses effectifs de police un fonctionnaire qui fait publiquement connaître son rejet des valeurs fondamentales dont il a prêté serment d’être le garant».

 

(dra)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.