Le compte du dentiste «aimante» l’argent du fisc

Un dentiste dont le numéro de compte est assez similaire à celui du fisc genevois reçoit l’argent des contribuables. Et se fait prier pour rembourser. Le couac a lieu lors du scan des bulletins de versement.

 

 

De l’argent destiné à l’administration fiscale genevoise atterrit mystérieusement sur le compte d’un médecin-dentiste établi à… Morges (VD). Un premier cas a déjà été évoqué par 20 minutes: un client d’UBS a scanné sur son iPhone les 27 chiffres du numéro de référence d’un bulletin de versement des impôts. L’argent, qui devait aller sur le compte des impôts à la BCG, s’est retrouvé sur le compte postal du docteur. Pendant plusieurs mois, le jeune a réclamé en vain le remboursement du montant. Au final, le dentiste a décidé de défalquer 60 fr sur le montant initial de 492 fr, à cause du temps que les recherches lui ont pris.

 

Le dentiste: «Je vais vous retenir 50 fr de frais»

Gaëlle*, une trentenaire genevoise, a eu exactement le même problème avec le dentiste. «En juillet 2018, j’ai voulu virer 1000 fr aux impôts. J’ai payé par e-banking sur l’app de la Raiffeisen en scannant sur mon portable le bulletin de versement. Quatre mois après, j’ai constaté que l’argent est allé sur le compte d’un cabinet dentaire», a déploré la jeune femme. Le 3 janvier, elle a pu retrouver le contact du médecin et lui a aussitôt écrit un courriel pour exiger la restitution de l’argent. Quatre jours plus tard, il lui a répondu: «Je vais vous retenir 50 francs pour frais administratifs». Le dentiste s’est finalement ravisé. «Le lendemain de la parution de l’article de 20 minutes, il m’a remboursé mes 1000 fr», se souvient Gaëlle.

Contacté une nouvelle fois pour donner sa version des faits, le médecin continue de serrer les dents. Mais il a fait savoir, via sa secrétaire, qu’il n’avait rien à se reprocher.

*Prénom d’emprunt.

 

(apn)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.