Démantèlement d’un réseau international de blanchiment d’argent

La Gendarmerie royale du Canada démantèle depuis 6h ce matin un important réseau de blanchiment d’argent basé à Toronto et Montréal, et qui aurait des liens avec d’autres pays.

Plus de 300 policiers de la Division des produits de la criminalité de la Division C de la GRC (Québec), de la GRC en Ontario, de Laval, de Montréal et de Toronto participent à l’opération.

Au total, 19 individus sont visés, 12 dans la région de Montréal et sept dans la région de Toronto, où se trouvaient les chefs présumés du réseau. Onze perquisitions sont prévues.

Selon nos informations, il s’agit d’un réseau de blanchiment d’argent qui offrait des services clé en main aux trafiquants de stupéfiants, et qui aurait des liens avec plusieurs pays, dont l’Iran, le Liban et les Émirats arabes unis.

Selon des informations qui n’ont pas été confirmées, les suspects auraient eu recours à au moins un bureau de change dans la région de Toronto.

 

Enquête de plus de deux ans

L’enquête baptisée Collecteur a débuté il y a plus de deux ans. En cours d’enquête, entre mai 2016 et août 2018, les policiers ont mis la main sur d’importantes quantités de cannabis, cocaïne, haschich et de méthamphétamine qui n’ont toutefois pas été précisées. Ils ont aussi saisi plus de 1,7 million en argent canadien et devises diverses.

L’Agence de revenu du Canada est impliquée dans le dossier et il est question de bloquer des immeubles d’une valeur de plus de 15 millions.

Les suspects arrêtés à Toronto seront transportés à Montréal à bord d’un avion appartenant à la GRC. Tous les suspects devraient comparaître demain au Palais de justice de Montréal.

La GRC expliquera son enquête demain lors d’une conférence de presse qui aura lieu à 10h au quartier général de la Division C, rue Dorchester à Montréal.

 

(lapresse)

Leave a Reply

Your email address will not be published.