«Gilets jaunes»: Macron renonce à Davos

L’Elysée a annoncé vendredi qu’Emmanuel Macron ne se rendrait au Forum économique de Davos (WEF). A cause de la fronde populaire des «gilets jaunes»

 

 

Nouvelle défection au Forum économique de Davos (WEF): après Donald Trump, retenu à cause du «shutdown», l’Elysée a annoncé vendredi qu’Emmanuel Macron ne se rendrait pas au traditionnel rendez-vous de début d’année. Motif: les «gilets jaunes.»

Donald Trump avait annoncé jeudi qu’il renonce à se rendre au WEF. Le grand raout politico-économique est prévu du 21 au 25 janvier dans la station grisonne.

Des raisons d’agenda et les efforts pour sortir de la crise sociale qui touche actuellement la France sont invoqués par la présidence française.

Emmanuel Macron essuie sa plus grave crise depuis son élection en mai 2017, avec la fronde populaire des «gilets jaunes», qui manifestent depuis près de deux mois, parfois violemment, en protestation contre la politique sociale et fiscale du gouvernement.

 

150 patrons français et étrangers

Le président réunira cependant le 21 janvier à Versailles, près de Paris, 150 patrons français et étrangers, pour une nouvelle édition du sommet «Choose France» sur l’attractivité française.

«Notre volonté est de mettre en avant les opportunités dans les territoires en faisant connaître les différentes régions et leurs savoir-faire. Nous aurons également des entreprises françaises de différentes tailles, représentant le tissu économique en régions», a souligné la présidence.

 

(nxp/ats)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.