Scandale monumental à la porte d’embarquement

Visiblement dans un état second, une jeune femme a fait trembler les murs de l’aéroport de Fort Lauderdale. Elle a fini par être menottée et incarcérée.

 

 

L’aéroport de Fort Lauderdale (Floride) a été le théâtre, dimanche dernier, d’une scène effarante survenue à une porte d’embarquement. Tournée par Dre London, manager du musicien Post Malone, une vidéo devenue virale sur Instagram montre une passagère entrer dans une colère noire. Visiblement dans un état second, la jeune femme se hisse sur un comptoir de la compagnie JetBlue et se met à hurler sur un employé: «Sortez-moi de là! Sortez-moi de cet État! Sortez-moi de ce p… d’endroit, bande de violeurs!»

Sous le regard médusé des autres passagers, la voyageuse continue de vociférer, assurant qu’elle a «un pistolet» sur elle. Après son impressionnante tirade, la jeune femme finit par s’éloigner tranquillement, mais l’histoire ne s’arrête pas là, raconte le «Miami Herald». Un peu plus tard, un autre voyageur retrouve la demoiselle, qui se fait passer les menottes par des policiers. On peut l’entendre répéter: «Je hais les flics blancs.»

D’après la compagnie JetBlue, Sabrina Thomas devait embarquer sur un vol en direction de New York quand le personnel a remarqué qu’elle n’était pas dans son état normal. Priée d’attendre quelques minutes, la jeune femme de 26 ans est devenue agressive, et le personnel a pris la décision de l’enregistrer sur un autre vol. C’est à ce moment-là que l’Américaine a pété les plombs.

Après s’être éloignée du desk, Sabrina Thomas a été abordée par un officier de police, sur qui elle a lancé sa carte d’embarquement. Arrêtée, la Californienne a passé 72 heures en détention en raison de son «comportement bizarre» et de ses «déclarations irrationnelles». La jeune femme a ensuite été hospitalisée en vue d’examens psychiatriques.

 

(joc)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.