Un destroyer US à proximité du golfe de Pierre-le-Grand: commentaire de la Défense russe

Le destroyer US McCampbell ne s’est pas approché des côtes russes à moins de 100 km et sa route a été surveillée par le grand navire Amiral Tribouts et les avions de la Flotte russe du Pacifique, selon la Défense russe.

 

 

Le destroyer US dont l’opération «de navigation libre» à proximité du golfe de Pierre-le-Grand avait été annoncée jeudi matin ne s’est pas approché des côtes russes à moins de 100 km et sa route a été surveillée par le grand navire Amiral Tribouts et les avions de la Flotte russe du Pacifique, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

Le général Konachenkov a fait savoir que les militaires russes suivaient les déplacements du destroyer américain USS McCampbell, qui se trouve actuellement à 400 km des côtes russes, dans la partie centrale de la mer du Japon.

«L’équipage du destroyer fait montre de son audace à une distance de plus de 400 km des eaux territoriales russes dans la partie centrale de la mer du Japon. Les forces de la Flotte du Pacifique réalisent un ensemble de mesures visant à contrôler ses actions, ainsi que celles d’autres navires de guerre dans cette zone. Elles utilisent à ces fins des moyens terrestres et autres», a détaillé le général.

Il a ajouté que «lors de son parcours dans les eaux internationales, le destroyer américain se trouvait sous le contrôle du grand navire de lutte anti-sous-marine de la Flotte du Pacifique Amiral Tribouts, se trouvant dans sa proximité immédiate, et de l’aviation navale de la Flotte».

La porte-parole de la flotte américaine du Pacifique, la lieutenant Rachel McMarr, avait précédemment déclaré que l’USS McCampbell avait navigué dans les environs du golfe de Pierre-le-Grand pour contester les prétentions maritimes excessives de la Russie et faire respecter les droits, libertés et utilisations licites de la mer par les États-Unis et d’autres nations.

 

(sputniknews)

Leave a Reply

Your email address will not be published.