Employés boostés aux cafards et à l’urine

Trois managers d’une entreprise chinoise ont fini en prison après la diffusion d’images d’un étrange et humiliant séminaire de motivation.

 

 

Il y a quelques jours, une vidéo émergeait sur le réseau social Weibo. Elle montrait des employés entourant des collègues recevant des coups de ceinture, puis forcés à boire un liquide jaunâtre en se pinçant le nez. La séquence intitulée «Ceux qui n’atteignent pas leurs objectifs boiront de l’urine» a provoqué une vague d’indignation.

Selon un article du quotidien de Hongkong «South China Morning Post» repéré par la BBC, les images provenaient d’un événement organisé par le management d’une entreprise de rénovations, dans la ville de Zunyi, au sud du pays. Trois de ses responsables viennent d’être condamnés à des peine de prison allant de 5 à 10 jours.

 

D’autres supplices

D’après des messages envoyés par les dirigeants de l’entreprise à leurs subordonnés, la société avait pris l’habitude de menacer les salariés de leur faire boire l’eau des toilettes, manger des cafards ou de leur raser le crâne. Le personnel gardait le silence de peur de perdre les deux mois de salaire que l’entreprise leur devait.

Les cas d’humiliations violentes dans les entreprises chinoises, parfois sous-traitants de compagnies occidentales, ne sont pas rares. Pour booster la productivité ou sous couvert de «team building», certaines ont déjà été dénoncées pour avoir ordonné aux employés de traverser une rue en rampant ou d’embrasser des poubelles.

 

(arg)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.