Débats des chefs: David Johnston en comité

L’ancien gouverneur général du Canada, David Johnston, comparaît mardi devant un comité parlementaire pour discuter de sa nomination à titre de commissaire aux débats des chefs électoraux.

Le gouvernement de Justin Trudeau a été critiqué par les partis d’opposition pour cette désignation unilatérale, et plusieurs questions demeurent quant au rôle exact de cette commission aux débats disposant d’un budget de 5,5 millions.

En dévoilant la mise sur pied de cette commission, la semaine dernière, les libéraux remplissaient un engagement contenu dans leur plateforme électorale de 2015. Le but était de mettre fin aux « manoeuvres partisanes entourant les débats ».

La commission aura pour mandat de chapeauter l’organisation d’au moins deux joutes oratoires, une en français et l’autre en anglais. Elle en confiera la production à un diffuseur ou un consortium de diffuseurs, qui rendra le débat disponible gratuitement pour quiconque souhaite le diffuser.

L’annonce a suscité des questions quant au rôle des médias. Au gouvernement, on a signalé que les « propositions des diffuseurs devront démontrer comment elles répondent aux normes journalistiques et de diffusion ».

À la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), on a dit craindre que le gouvernement fédéral semble vouloir « empiéter » ainsi sur le travail des médias d’information en répondant, par le fait même, « à un problème qui n’existe pas ».

 

(pc)

Leave a Reply

Your email address will not be published.