#MeToo fait tomber un ministre en Inde

Accusé de harcèlement sexuel par une vingtaine de femmes, un ministre indien aux Affaires étrangères a donné sa démission.

 

 

Un ministre du gouvernement indien, accusé de harcèlement sexuel par une vingtaine de femmes dans le cadre du mouvement #MeToo, a donné mercredi sa démission.

«J’estime approprié d’abandonner mes responsabilités et de combattre les fausses accusations contre moi», a annoncé M.J. Akbar, vétéran du journalisme devenu ministre de second rang du ministère des Affaires étrangères, dans un communiqué.

 

(nxp/afp)

Leave a Reply

Your email address will not be published.