PDC réélu malgré l’aveu d’un enfant hors mariage

Le conseiller d’Etat Beat Villiger, qui a été reconduit dimanche dans ses fonctions, a reconnu avoir eu une fille illégitime.

 

 

Dimanche, jour d’élections cantonales, les Zougois ont découvert dans «SonntagsBlick» que leur conseiller d’Etat Beat Villiger était le père d’une fille née hors mariage, rapporte lematin.ch. Cet élu PDC, qui se représentait et qui a été élu au premier tour déjà, a admis qu’il avait eu une aventure avec une femme en 2012. Et qu’ils ont eu une fille. Mais cette relation n’a pas duré. La mère vit aujourd’hui avec l’enfant aux Etats-Unis, même si elle revient régulièrement en Suisse. Beat Villiger peut ainsi voir sa fille avec qui il a des contacts réguliers. Le pot aux roses a été découvert à la suite d’un double contrôle routier de cette femme conduisant la voiture de Beat Villiger, le ministre chargé de la Sécurité. Et par deux fois, celle-ci roulait sans permis… Une affaire explosive quand on connaît les relations entre la dame et l’élu.

Beat Villiger a précisé que son épouse avait été mise au courant il y a longtemps: «J’aimerais à cette occasion m’excuser pour avoir eu une aventure… Ma famille est merveilleuse, elle ne mérite pas ça.» Mais sa femme lui a pardonné. «Elle m’a dit: «Nous restons ensemble.» Je suis conscient que toutes les femmes ne réagiraient pas ainsi. Je ne comprends pas pourquoi j’ai eu cette aventure…»
Cette semaine, il a aussi informé ses collègues de sa situation. Il estime avoir toujours la crédibilité pour siéger au Gouvernement zougois, où il a donné le «meilleur de lui-même», contrairement à sa vie privée, où il n’a pas été au top. Il n’envisage pas de démissionner.

 

(efe/jbm)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.