Un papa lance la révolution depuis les WC messieurs

La plupart des établissements dans le monde ne possèdent pas de tables à langer dans leurs toilettes pour hommes. Le coup de gueule d’un papa américain fait le buzz.

 

 

Un père de famille domicilié à St. Augustine (Floride) a mis le doigt, un peu malgré lui, sur un problème répandu dans le monde entier. Donte Palmer, 31 ans, a fait le buzz en se faisant prendre en photo par son fils aîné alors qu’il galérait pour changer son bébé dans des toilettes publiques. Cette scène ordinaire s’est déroulée il y a environ deux semaines, lors d’une sortie familiale dans un restaurant local. Le petit Liam, 1 an, commençant à s’agiter, son papa s’est dit qu’il avait peut-être besoin d’être au propre. «Alors j’ai fait ce que tous les parents font: je l’ai emmené aux toilettes», raconte l’Américain à BuzzFeed.

Le hic, c’est que les tables à langer se font extrêmement rares dans les WC messieurs, et que l’opération tourne régulièrement au calvaire. Donte demande d’ailleurs souvent à son fils aîné, Isaiah, de l’accompagner pour lui donner un coup de main. C’est à ce moment-là que le garçon de 7 ans a commencé à prendre son papa en photo. De retour à table, l’enfant a montré les clichés à sa maman, provoquant chez elle une véritable révélation: «Nous, en tant que femmes, n’avons pas à nous montrer créatives pour changer une couche, et vous, vous devez rameuter une équipe de ninjas pour changer Liam», a-t-elle résumé.

 

Un torrent de témoignages

Inspiré par le constat de son épouse, Donte a posté une de ces photos sur Instagram et poussé un coup de gueule: «C’est quoi le truc avec l’absence de tables à langer dans les toilettes pour hommes, comme si l’on n’existait pas!», s’est-il insurgé. Devenue virale, la publication a parlé à beaucoup d’internautes, certains admettant au contraire qu’ils n’avaient jamais réalisé que cela pouvait problème aux parents. Donte explique que dans un premier temps, son coup de gueule était censé être anecdotique. L’Américain admet cependant que face au torrent de réactions et de témoignages de papas se sentant méprisés, il a réalisé qu’il y avait une réelle injustice derrière tout cela.

«En tant que pères, nous devons être traités de manière équitable. Nous sommes plus que de simples protecteurs ou fournisseurs. Nous sommes les pousseurs de poussettes qui se lèvent à 4h du matin pour réchauffer les biberons», estime-t-il. Certes, des établissements à travers le monde proposent des endroits mixtes pour changer les bébés, voire des tables à langer chez les messieurs, mais Donte estime que c’est insuffisant. Dans l’espoir de sensibiliser les gens à ce problème, il appelle les papas du monde entier à poster des photos d’eux en train de changer leur enfant dans les toilettes, en ajoutant le hashtag #SquatForChange. «Je crois que si beaucoup de père continuent de le faire dans le monde entier, un changement se fera», conclut Donte.

 

(joc)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.