Pourquoi autant de gens ont-ils aussi peur de Donald Trump ?

Pourquoi autant de gens à travers le monde manifestent-ils contre Donald Trump ?  De quoi ont-ils réellement peur ?

Mis à part si vous vivez aux Etats-Unis, quelles décisions Donald Trump pourrait-il prendre qui vous affecterait directement ?  La perte de votre emploi ou une diminution de vos revenus ?  Un risque accru pour votre sécurité ?

Donald Trump est plus protectionniste que ses prédécesseurs.  Il souhaite que les sociétés Américaines produisent plus aux Etats-Unis et, par conséquent, moins à l’étranger.  Mais doit-on rappeler que les Américains ne constituent que 5% de la population mondiale.  Effectivement, au niveau de la richesse, ils représentent 20% du PIB mondial mais, aux dernières nouvelles, les ententes étaient encore en vigueur et même si les Américains les abrogeaient, ils devraient subséquemment négocier de nouvelles ententes et ils ne pourraient imposer leurs règles unilatéralement aux autres pays.

Il conviendrait donc aux autres pays de négocier de nouvelles ententes, dans le meilleur intérêt de leur propre population, qui pourraient être satisfaisantes et leur permettre de sortir sans heurt de ces  nouvelles négociations.

En réalité, la peur exprimée par les populations et les gouvernements étrangers n’est-elle pas davantage un manque de confiance de ces autres pays envers eux-mêmes qu’une peur réelle envers les Etats-Unis de Donald Trump ?

Ne serait-il pas temps de voir l’éléphant moins gros et moins puissant qu’il ne l’est en réalité ?

Au Canada, en Europe ainsi qu’au Mexique principalement, les dirigeants croient que les Etats-Unis peuvent les affecter, et en partie c’est exact.  Mais ces pays Nord-Américains et Européens disposent aussi de forces économiques importantes, qu’il ne faudrait pas sous-évaluer, sans compter que les sociétés Américaines ont besoin d’être présentes dans ces pays, ainsi que dans de nombreux autres, pour continuer à prospérer.

Si les Etats-Unis, avec 5% de la population mondiale, possède 20% de la richesse mondiale, c’est parce que les Etats-Unis ont été en mesure de s’implanter facilement dans des pays étrangers ainsi qu’à vendre leurs biens et leurs services à l’extérieur de leur propre territoire.

En conséquence, si les Etats-Unis proposaient à leurs partenaires commerciaux des offres désavantageuses et que Donald Trump décidait de couper les ententes commerciales actuellement en vigueur, il reviendrait aux autres pays de déterminer s’ils souhaitent jouer à la victime et se faire imposer le dictat des Américains ou s’ils réagissent avec la même force et la même énergie.

Que deviendrait Apple si elle ne pouvait vendre ses produits à l’étranger ou ne le faire qu’en contrepartie de taxes qui feraient doubler leur prix au détail ? Que ferait Boeing, Microsoft, General Motors, Ford ou Oracle dans les mêmes circonstances ?

Ils devraient vendre beaucoup plus cher, ils deviendraient ainsi beaucoup moins concurrentiels et les consommateurs étrangers se tourneraient vers leurs compétiteurs qui sont justement, en grande partie, en Europe, dans le reste des Amériques et en Asie.

Est-ce que les consommateurs à l’extérieur des Etats-Unis accepteraient de payer l’équivalent de $ 2’000 pour le prochain iPhone ?  J’en doute fortement.

En ce qui concerne la sécurité des populations, notamment au sein de l’Otan, nous aimerions rappeler que : Les Américains se servent beaucoup de leur force militaire à l’étranger pour tenter, dans certains cas, d’intimider d’autres pays pour pouvoir utiliser cette « force » dans un but d’intérêt économique évident.  En conséquence, et à la limite, si les Etats-Unis se retiraient militairement, peut-être que cela serait à leur désavantage plutôt qu’à leur propre avantage ?

Les Etats-Unis ne sont pas stupides.  Si, au départ, ils ont accepté de faire partie de forces militaires internationales, c’est qu’ils savaient pertinemment bien qu’ils auraient un contrôle important sur cette organisation et que cela leur permettrait d’avoir des troupes et des bases à l’étranger, pour ensuite s’en servir dans leurs propres intérêts.

Il est donc loin d’être certain que le retrait des Etats-Unis de l’Otan serait réellement quelque chose de négatif pour les pays étrangers.  Et peut-être même que l’Otan sans les Etats-Unis pourrait plus facilement, dans certains cas, régler les conflits plutôt que de les attiser ?

En conclusion, si les Etats-Unis veulent faire cavalier seul, que ce soit au niveau économique ou militaire, pourquoi ne pas les laissez faire ?  Ne vaudrait-il pas mieux agir ainsi que de se mettre à plat ventre devant un éléphant qui est peut-être beaucoup moins lourd que la « publicité » ne le laisse penser ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.