Espagne : Arrêt des procédures contre plusieurs banquiers du Crédit Suisse

Plusieurs banquiers du Crédit Suisse avaient été mis en examen dans le cadre de la plus grande fraude financière ayant touché l’Espagne.  Ces derniers étaient soupçonnés de faux dans les titres et de blanchiment d’argent.  Certains s’étaient fait réclamer des compensations financières en tant que responsable civil.  Le procureur en charge de ce dossier a annoncé aujourd’hui qu’il retirait les accusations.

 

 

Au total, dans cette affaire de corruption, qui impliquait notamment des maires de plusieurs villes du sud de l’Espagne, Afinsa, F.F. SA ainsi que diverses filiales, quatre-vingt quatre personnes avaient été mises en prévention et cent-trois autres faisaient faces à des demandes de compensations financières pour avoir prétendument bénéficié des fruits de l’escroquerie présumée.

Plusieurs banquiers du Crédit Suisse étaient impliqués dans cette procédure pénale de même que trois administrateurs de sociétés qui, selon les présomptions du parquet au début des procédures, auraient facilité l’ouverture de comptes pour certains clients mêlés à cette affaire,  soit messieurs Alberto Vasquez Gomez, Herrera Sanchez et Jean-Francois Saint-Laurent.  Ces trois individus, qui étaient simplement considérés comme responsable civil, ont également été totalement absous par la justice espagnole.  En effet, il appert qu’ils n’auraient jamais été administrateurs des sociétés en question et que leur présence dans les documents bancaires aurait découlé d’une erreur administrative de la part de la banque.

Ce dossier, qui remonte à mai 2006, avait fait grand bruit car il avait mobilisé plus de trois-cents policiers qui avaient perquisitionné plusieurs firmes d’investissements de Madrid, qui elles-mêmes comptaient plus de 300’000 clients, représentant des investissements de plus de 5 milliards d’euros.  A ce jour, aucun investisseur n’a récupéré ses économies.  En effet, aucun séquestre n’a encore été levé.

Leave a Reply

Your email address will not be published.